Maître Gims, Slimane, Vitaa et Dadju surfent sur la vague La Casa de Papel

Impossible d'être passé à côté du phénomène "La Casa de Papel". Rappel des faits : à Noël dernier, Netflix rachète les droits de diffusion d'une série espagnole qui vient de faire un carton. Avec son histoire de braquage, son identité visuelle léchée (les fameux masques de Dali), son casting charismatique et ses bandits haut en couleurs, le carton est immédiat en France et dans le reste du monde. A tel point que "La Casa de Papel" devient la série non-anglaise la plus regardée de l'histoire de Netflix ! L'arrivée de la deuxième partie début avril a donc déclenché une ferveur populaire et eu un effet inattendu dans les charts musicaux. Divers titres estampillés "Bella Ciao" ont commencé à leur apparition sur iTunes, comme des remixes (HUGEL, Meder) et des reprises. La raison ? Ce chant révolutionnaire anti-fasciste, apparu au cours de la Guerre civile italienne (1943-1945), est fredonné à plusieurs reprises dans les épisodes de "La Casa de Papel".

Newsletter

Voulez-vous recevoir des notifications par mail ou par whatsapp?

S'il vous plaît fournir une adresse email valide.